La 5ème édition du Forum se tiendra les 19, 20 et 21 Août 2014 en Côte d'ivoire !

Informations et inscriptions au Forum d'Abidjan

24/01/2014 09:39

LES THÈMES RETENUS POUR CETTE 5ème ÉDITION :

  1. Quelle place accordée à la famille, à la femme et à l’enfant dans les pays de l’Afrique de l’Ouest ?
  2. Quelle politique  mettre en place pour une sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest ?
  3. Comment fonctionnent les sociétés coopératives des femmes en Côte d’Ivoire ?
  4. Comment les femmes arrivent t-elles à bénéficier de subvention pour le financement de leurs activités ?
  5. Les actions menées par UNICEF en Afrique de l’Ouest.
  6. Les actions menées par SAVE THE CHILDREN en Afrique de l’Ouest.
  7. Les actions menées par IRC en Afrique de l’Ouest.
  8. Comment faire des pays de l’Afrique de l’Ouest des États de droits ?
  9. L’impact de l’application de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme sur la population ?
  10. Qu’est ce que le Droit International Humanitaire ? Quel avantage pour nos États ?
  11. Mise en place d’une stratégie d’amélioration des soins de santé dans les pays de l’Afrique de l’Ouest ?
  12. L’Afrique de l’Ouest fasse à l’insalubrité et au réchauffement climatique
  13. Pourquoi la religion devient sources de conflits en Afrique de l’Ouest ?
  14. Quelle politique pour un meilleur système éducatif en Afrique de l’Ouest ?
  15. Quelle politique pour une meilleure adéquation formation - emploi en Afrique de l’Ouest ?
  16. Mise en place d’une politique d’insertion des jeunes à l’emploi par les pays ouest africains.
  17. Les actions menées par le PNUD en Afrique de l’Ouest pour lutter contre la pauvreté

LE FORUM HUMANISTE OUEST AFRICAIN EST ORGANISE

PAR LES ORGANISMES DU MOUVEMENT HUMANISTE

 

 

Nous voulons créer une nouvelle génération d’africains solidaires qui respectent et appliquent les Droits de l’Homme pour instaurer une démocratie participative afin de lutter contre la pauvreté, le chômage et la faim, en Afrique.

 

 

La contradiction sociale est un produit de la violence car quand une minorité de la population s’empare de la plus grande partie des biens sociaux, c’est la violence, et cette violence est à la base de la contradiction et de la souffrance. La violence se manifeste comme la privation des intentions de l’autre (et même de sa liberté).

Les différentes formes de violence (physique, psychologique, raciale, religieuse et économique) sont l’expression de la négation de l’humain dans l’autre.

Le Mouvement Humaniste dénonce la pauvreté comme le problème fondamental actuel. De la situation de pauvreté découle tout conflit individuel et social.

 

La Campagne Africaine pour l'Education à la Non-violence

02 Octobre 2013 au 04 Mai 2014: La Traversée Africaine...

29/08/2013 08:43

Notre planète a besoin de profonds changements politiques, économiques, sociaux, en matière d’éducation, de santé, d’environnement. C’est indispensable si on veut faire reculer la violence sous toutes ses formes.

Mais pour cela, il y a un préalable incontournable : ‘’ l’éducation des gens pour les gens’’. Commencer par orienter les cœurs et les esprits vers la culture de la  non-violence.

Si tu penses que le système économique et politique est un désastre et que notre futur et celui du continent africain n'est plus assuré alors, c'est à toi de dire NON à la violence, OUI à la paix en t’impliquant fortement dans ce projet afin de mettre en place ce nouvel mécanisme de conscience positive, sur le plan institutionnel, individuel et communautaire en Afrique.

La non-violence est aujourd'hui la seule vraie sagesse, la seule méthode qui donne orientation à la vie et qui permet aux peuples de choisir leur futur.

De tout temps, la non-violence s’est exprimée à travers l’humanisme, la compassion, la réconciliation, le pardon, l’amour, la fraternité, la justice sociale, etc.

La non-violence existe lorsque dans une société on place le développement de chaque être humain comme priorité centrale et lorsqu'on voit l'éducation et les conditions de vie progresser pour tous.

La non-violence est en toi, dans ta culture, tes croyances et dans tes meilleures qualités !